Communication de crise

Le gestion des crises et des incidents médiatiques

Les campagnes électorales sont parfois frappées voire structurées par des crises et des incidents médiatiques. Pour éviter le pire, il faut être prêt à communiquer de manière idoine.

Vous sentez la crise venir, avez du mal à la distinguer d’un simple incident ? 

Un expert possède une vision aiguisée. Il vous évitera de tomber dans les pièges de vos adversaires voire ceux des médias. Son approche personnalisée vous aidera à traverser l’épreuve.

Aussi, n’hésitez pas à communiquer avec conseiller un communication politique. Il possède une vraie culture et administrative et politique, connait les journalistes politiques et bien sûr la méthodologie de la gestion des crises.  En période trouble, la vision se doit, en effet d’être claire et aiguisée. Pour éviter les pièges, cerner son ampleur puis anticiper les éventualités pour mieux l’endiguer l’aide d’un vrai professionnel est essentielle. Et voici pourquoi.

L’information, surtout l’information négative, se répand, via les réseaux sociaux, telle une traînée de poudre. Les « vieux médias » de leur côté, n’ont jamais été autant attirés par ces séquences où une personnalité (ou une institution) se trouve en passe d’être déstabilisée. Ainsi, une majorité municipale peut-elle être « en péril », une candidature plombée…

Certes, beaucoup ont compris qu’il convenait de veiller et d’anticiper. Mais quand la crise, à ne pas confondre avec un incident médiatique, est belle et en train de s’installer, la présence d’un professionnel à vos côtés est souvent nécessaire voire indispensable.

Il convient alors, avec lui , de mettre en œuvre les techniques de gestion de la communication de crise.

La crise, c'est quoi ? Et l'accident médiatique ?

L’on peut sans se tromper définir la crise comme un phénomène mis en éveil par un élément déclencheur, – – souvent aggravé par un ou des facteurs aggravants -, l’ensemble déstabilisant l’organisation ou la personnalité mise en cause.

L’incident médiatisé ou pas est lui un élément répertorié, isolable. Les responsabilités sont connues. La durée de la séquence est limitée.
Illustration communication de crise

Vous souhaitez être accompagné dans votre gestion de communication de crise ?